Accueil

Plougonvelin, Histoire et Avenir, Souvenirs et Ecoute

 
Vous êtes ici : Histoire ancienne de Plougonvelin > Souvenirs d’enfance... > Un complice du paysan breton, son cheval ! > Anecdotes

Bibliographie Plougonvelinoise
Sites remarquables sur Plougonvelin
Le fort de Bertheaume
La pointe de Saint-Mathieu
Toul Logot
Les chapelles, les fontaines, les Lavoirs...
Histoire ancienne de Plougonvelin
Plougonvelin et la Révolution
Souvenirs d’enfance...
Objets, lieux et sites
La Grande Guerre 14-18
Grands moments de la vie
Une chapelle disparue : la chapelle Saint Paul
Diverses histoires locales
Publications de PHASE
Livres Écrits et publiés par l’association PHASE
Circuits pédestres
Conférences - Expositions
Exposition « dans les pas des pèlerins de Saint Mathieu »
Ils ont marqué
la commune...

P.H.A.S.E.

Objectifs - Résumé des activités


Suivre le fil RSS de PHASE
Ligne Ligne

Version imprimable imprimante

Anecdotes

Un invité de marc’h éconduit

Ce matin là, épris de liberté, le bel étalon divague dans la cour de la ferme. Nul ne l’a vu s’éclipser ! Peut-être un peu bigleux, confond-il, voulant rejoindre sa stalle, l’entrée de l’écurie avec celle de la maison d’habitation. Engagé dans l’entrée étroite, il s’avance pensant retrouver sa mangeoire. Hélas ! Le voici bloqué de face par l’escalier qui mène à l’étage et, latéralement, par des cloisons qui ne lui permettent pas le moindre pas de côté ! Sa belle corpulence interdit tout passage à celui qui voudrait lui prendre la bride et le faire reculer ! La bête est coincée. Les hommes sont dans l’expectative. Que faire ?

Une idée lumineuse jaillit ! Mais oui ! Marie-Claude est à l’étage ! Alertée, descendant l’escalier, elle se retrouve nez à nez avec l’intrus. Ce dernier, amadoué, retrouve à reculons l’aire qu’il n’aurait pas du quitter. Ainsi prit fin ce nouvel épisode de "La Belle et la Bête".

La belle choisit l’élu de son coeur

Ah ! Quelle était belle et séduisante cette jument ! Fringante, un brin écervelée peut-être, facétieuse sûrement, humant l’air printanier à pleins naseaux. Visiblement tout disposait à croire qu’elle était prête à assumer une prochaine gestation.

Sur place il y avait des chevaliers servants qui l’avaient déjà "honorée", mais la suite espérée ne se concrétisait pas. Cela arrive.

Un beau jour, sans crier gare, elle a quitté le pré où elle était sensée paître tranquillement. Un cheval soudain épris de liberté ? Rien d’exceptionnel se dit-on dans l’entourage, cependant il fallait bien retrouver la fugueuse.

A un kilomètre de là, à Kersturet, la belle avait rencontré, seul dans son enclos, l’élu de son coeur. Romantisme et passion firent merveille car cette fois, onze mois plus tard, un beau poulain arrivait.

Recueilli pour PHASE par Y.A.

Ligne Ligne

Dans la même rubrique
Une leçon d’équitation !

Le cheval breton

Henri nous relate une journée de son cheval !

Le postier breton

Les étalons : la parade de printemps

C’était hier...

L’étalonnier !

Le Maréchal-Ferrant - Forgeron

Le Bourrelier

P.H.A.S.E.