Plougonvelin : les morts pour la France année 1917

Né le 12 janvier 1895 à Brélès, canton de Ploudalmézeau Fils de Abarnou François Marie et de Gouzien Marie Anne (domiciliés à Plougonvelin) Domicilié à Plougonvelin, lieu-dit Luzuré

Classe 1915 Incorporé dans le 108e RI (Régiment caserné à Bergerac) Caporal Brest 293

Jean Marie Abarnou est mort à l’ambulance 10/12 à Cappy, canton de Bray-Somme le 22 janvier 1917, il avait 22 ans. En 1915, le régiment est dans l’Artois. En juillet-septembre 1916, la 24e DI est au chemin des Dames, on la retrouvera à Maison de Champagne et Auberive puis dans l’Aisne au début 1917.

Le corps de Jean Marie Abarnou repose dans la nécropole nationale de DomPierre Becquincourt, tombe individuelle N°2431.

Né à Plougonvelin le 1er décembre 1889 Fils de Auffret Jean et de Nédélec Marie-Jeanne Célibataire Domicilié à Plougonvelin, lieu-dit Prat ar Bloas

Classe 1909 Incorporé dans le 248e RI (régiment de réserve du 48e de Guingamp) Soldat de 2e classe de la 7e Cie Corps 05131

Mort à l’hôpital temporaire 18, Corbineau à Châlons-sur-Marne le 30 janvier 1917

Le corps d’Alexandre Auffret repose dans le « Carré Militaire de l’Est » à Châlons-en-Champagne tombe individuelle N°154

Né à Plougonvelin le 14 août 1888, Fils de Louis Gouriou et de Jeanne Russaouen Célibataire. Domicilié à Plougonvelin , lieu-dit Keryel Classe 1908 Incorporé dans le 44e RI Soldat de 2e classe dans la 2e Cie

Mort pour la France, prisonnier de guerre à Munster, Allemagne le 17 mars 1917

Né à Saint-Ségal canton de Châteaulin le 20 janvier 1874 Fils de Kerhommant Jean-Louis et de Diverres Françoise Domicilié à Plougonvelin, au bourg

Classe 1894 Incorporé dans le 68e RIT (régiment d’infanterie territoriale) Corps 15428 bis (sous réserves) Matricule 2920 Quimper

Hervé Kerhommant est tué le 19 mars 1917 à Béhancourt commune de SERMAIZE dans l’Oise.

Né le 17 février 1891 à Brest Domicilié à Plougonvelin, au Trez-Hir

Quartier-maître canonnier Matricule N° 1365 Le Conquet Embarqué sur le torpilleur « Etendard »

Ce torpilleur de 335 tonnes, 6 400 cv, 30 noeuds, en patrouille le 25 avril 1917 devant Dunkerque, commandé par Georges Mazaré, s’oppose à une flottille de vedettes lance-torpilles allemande qui attaquent le port. Il reçoit une torpille dans sa soute à munitions, explose, il n’y aura pas de survivant. Equipage 75 ou 71 h.

Né le 5 octobre 1880 à Trébabu Fils de Jézéquel Pierre et de Lamour Marie-Françoise Domicilié à Plougonvelin, lieu-dit Kernaet

Classe 1900 Incorporé dans le 82e Régiment d’Artillerie Lourde Soldat de 2e Classe, canonnier Corps 01179, sous réserves Matricule N°1431 au recrutement à Brest

Mort de ses blessures à Moulins (Aisne), bataille du Chemin des Dames, e 27 avril 1917. Il avait 37 ans

Le corps de Yves Marie Jézéquel repose dans la nécropole nationale de Cerny-en-Laonnois, tombe individuelle N°2101

Né à Plougonvelin le 3 octobre 1887, Fils de Jean Le Stang et de Marie Yvonne Lars Domicilié à Plougonvelin, lieu-dit Kerivin-Vao

Classe 1907 Incorporé dans le 19e RI, (régiment de Brest, caserne d’Estrées – château) Soldat de 2e Classe Corps 03737 Brest 2309

Mort à HURTEBISE (Aisne), Chemin des Dames, tué à l’ennemi le 5 mai 1917, il n’avait pas 30 ans.

Né à Plougonvelin le 21 juin 1874 Fils de Guillaume Marie Kerebel et de Marie Yvonne Leon Célibataire, Domicilié à Plougonvelin, lieu-dit Saint Marzin

Classe 1894 Incorporé dans le 110e RIT, Régiment d’Infanterie Territoriale Soldat de 2e Classe Corps 2555 Brest 2395

Mort à CRAONNE Aisne, Chemin des Dames, le 6 mai 1917, tué à l’ennemi Jugement de décès du 12 août 1921, Brest

Jugement de décès de Pierre Kérébel du 12 août 1921, Brest

Né à Plougonvelin en 1890 Fils de Jean Jacques KERGONOU et de Marie Anne QUERE Domicilié à Plougonvelin, lieu-dit le Cosquer Classe 1910 Incorporé dans le 329e RI, régiment du Havre, 18e Cie Caporal Au corps 08601 Brest 236

Tué par balles à Paissy (Aisne) le 23 juillet 1917

PAISSY Aisne, Chemin des Dames, près de Moulins.

Né à Plougonvelin le 1er novembre 1896 Fils de Jean Perrot et de Jeannie Tinevez Domicilié à Plougonvelin, au bourg Célibataire

Classe 1916 Incorporé dans le 116e RI, régiment de Vannes, 13e Cie Soldat de 2e Classe Au corps 8170 Brest 2326

Le 116e RI est le régiment de Vannes, de mai à août 1917, il combat dans la région de Lassigny, bois d’Holnon le Fayet, Nord-Ouest de Saint-Quentin, puis dans l’Aisne en septembre-novembre.

Tué à FAYET Aisne le 10 août 1917

Le corps de Louis Perrot repose dans la nécropole nationale de Saint-Quentin dans l’Aisne, ossuaire N°4

Domicilié à Plougonvelin, lieu-dit Keruzas

Au Monument aux Morts de Plougonvelin, année 1917

Né à Plougonvelin le 5 décembre 1884 Fils de Le Rheun Eugène Marie et de Guerrannic Marie-Perrine Domicilié à Plougonvelin lieu-dit Keruzas

Classe 1904 Incorporé dans le 128e RI Soldat de 2e Classe 7e Cie Corps 05775 Brest 0421

Mort le 20 février 1918 à Réchicourt (Meurthe et Moselle)

Creative Commons Attribution icon Creative Commons Noncommercial icon Creative Commons Share Alike icon Le document ci-dessus est la propriété de l'association PHASE. Les droits de ce document sont régis par une licence Creative Commons, et plus précisément les versions 1.0, 2.0, 2.5 (Paternité - Pas d'utilisation commerciale - Partage des conditions initiales à l'identique) de Creative Commons, plus connue sous le nom de « CC-BY-NC-SA ».