PHASE

80. Le Bourrelier

mardi 29 juillet 2008, par Daniel Le Gléau

Plus discret que la forge, moins prestigieux que les haras de nos campagnes, souvent silencieux, découvrons l’atelier de celui dont l’utilité était, elle aussi, fondamentale. Un harnais, une courroie cèdent, une boucle lâche, c’est tout un attelage qui est handicapé. Réaliser tout un équipement, en assurer la maintenance étaient du ressort du "Bourrelier".

Jusque vers 1950-1955, le bourrelier était présent dans toutes les communes rurales. A Plougonvelin, monsieur Férelloc, le dernier y ayant exercé ce métier, était installé rue Hadel, aujourd’hui rue du Recteur Le Moal. Il partageait cette spécialité avec ses deux frères. Après avoir débuté à Ploumoguer il est venu, en 1941, poursuivre son activité dans notre commune.

« Fabriquer des harnais, réparer et entretenir boucles, coutures, tout ce qui équipait le cheval de labour, voilà, nous dit Anne-Marie, ce qui a rempli les journées de mon père jusqu’en 1952, année de son décès. Il avait appris son métier "sur le tas", tout comme ses frères.

Dans l’atelier son établi était disposé devant la fenêtre qui donnait sur le jardin. Derrière lui, une grande table lui servait à la découpe du cuir et de la toile, au-dessus, sur une étagère de bonnes dimensions il rangeait ses matériaux.

Beaucoup de ses outils étaient assez semblables à ceux du cordonnier qui, comme lui, travaillait le cuir ; percer, coudre, façonner autant d’opérations communes aux deux artisans !

La pince en bois, appelée en Breton " Ar c’hi ", le chien, était l’un des outils principaux du bourrelier. Assis devant son établit il serrait les mâchoires entre ses jambes, maintenant ainsi les pièces à coudre. Cette sorte d’étau lui laissait les mains libres. Il fallait donc les deux jambes et les deux bras pour travailler. Le cuir utilisé par le bourrelier était plus épais et rude que celui du cordonnier. La pince en bois n’étant pas fixée à un support rigide, il était donc possible, tout en gardant le cuir bien maintenu, d’orienter de diverses façons la pièce travaillée.
La pince en bois, "Ar c’hi"
Autre outil important, un poinçon effilé pour percer le cuir : l’ alêne . De différents calibres les alênes ouvraient la voie au fil de chanvre qui, enduit de poix, réalisait les coutures. Nous, les enfants, lui préparions à l’avance des longueurs de fil, des aiguillées, mises à proximité il gagnait ainsi du temps ! Le fil passé sur un crochet la couture pouvait commencer. Il fallait de la force, tant dans les bras que dans les jambes, pour ce travail !
Crochets, divers couteaux, emporte-pièce, formoirs à lisser les coutures, bourroirs pour pousser le crin ou la paille lors du montage des colliers dont la finition était assurée en les tendant sur une forme, autant de différents outils qui équipaient l’atelier.

Un représentant de l’entreprise Tréanton de Landivisiau passait régulièrement prendre commande des matériaux nécessaires : le cuir tanné, surtout de vache, un peu de cochon, les bobines de fils de chanvre, la poix, présentée comme une savonnette, tout le nécessaire…

Il arrivait que mon père aille passer deux ou trois jours dans une ferme pour l’entretien et les réparations des harnais, un peu comme le faisaient les couturières pour les vêtements.

Pendant la guerre il lui est arrivé de tanner lui-même le cuir qu’il se procurait à partir des abattages locaux. Il a aussi, pendant cette période, fabriqué des sandales, des sacs à main, des cartables. Récemment, une amie m’a déclaré posséder encore, au fond du grenier, une vieille paire de sandales venant de l’atelier paternel.

Une visite récente (avec le Club) m’a conduite à Guimaëc, au musée des vieux métiers. En entrant dans l’atelier du bourrelier, l’odeur du cuir, la vue de tout l’outillage, m’ont ramenée plus de cinquante ans en arrière. Ce n’est pas sans émotion que j’ai retrouvé, en un éclair, les images d’un passé encore si présent dans ma mémoire. »

Recueilli pour PHASE par Y.A.

Un âne qui aimait l’artillerie.

A l’été 1915 les dernières pièces d’artillerie lourde de Bertheaume furent démontées et acheminées vers Brest en vue de leur réemploi sur le front du Nord-est. Il s’agissait sans doute, à ce moment, des mortiers de 270 mm de la batterie haute, et leur déplacement ne fut pas une mince affaire ! Pour chaque pièce, un attelage de soixante chevaux était nécessaire. Il fallut les réquisitionner dans le voisinage, or les meilleurs chevaux étaient déjà partis l’année précédente, à la mobilisation générale : il ne restait dans les fermes que des poulains indociles, des juments pleines, et quelques pouliches en chaleur.

La mère de l’auteur de cette anecdote était alors une petite bourgeoise brestoise de 11 à 12 ans en vacances au Trez-Hir. Elle alla avec sa soeur sur la route de Brest pour voir passer ces impressionnants attelages. Mais elles avaient eu la mauvaise idée d’emmener au spectacle leur âne Alphonse, superbe mâle entier qui, sentant approcher toutes ces juments en sueur, laissa éclater sa joie et ses appétits. Echappant à ses gardiennes, il courut gambader au milieu d’elles, semant dans l’attelage une indescriptible pagaille. Il fallut un bon moment pour rétablir l’ordre.

La maman de ces deux jeunes filles reçut quelques remontrances, et le conseil de donner à ses filles un minimum d’instruction sur "la manifestation du génie de l’espèce", pour parler comme Schopenhauer. Confié à PHASE par G.V.

3 Messages de forum

  • aojneiodkoew 17 janvier 2011 01:52

    25歳で、女性経験が一度もない童貞です。 ハッピーメール攻略は男子校で大学は理工系だったし、今の職場でも女の人との出会いは無し。女性経験どころか、人妻乱交付き合ったことすらありません。 ハッピーメールマイレージポイントが無いと自分に自信が持てなくて、声をかける勇気も無く、チャンスを作ることもできない。メル友募集掲示板こんな悪循環に陥ります。 ハッピーメール口コミでもこのままじゃイヤだと思った僕は、人妻とメル友まずはメールで女の子と話すことから始めようと、出会い系を始めました。 ハッピーメール評判そこで知り合ったのが、一つ年上の会社員の女性。家が近くて、地元ネタで盛り上がれたのが大きかったです。メールレディー ハッピーメールそして週末に一緒に飲む約束ができたんです。 週末の夜、彼女と駅前の居酒屋を出た後「私の部屋でもう少し飲まない ?」と誘われました。ワクワクメール 被害途中のコンビニでお酒を買ってセフレ体験談彼女の部屋に行きました。 ワクワクメール 業者彼女の部屋で飲んでると、彼女が僕に寄りかかってきました。ドキドキしてる僕の頬を、彼女はスラッとした細い指で撫で、そしてキスをしてきました。 ワクワクメール 口コミそしてそのまま初セックス。ワクワクメール 評判初めての女の人の体は、ブログで攻略する出会い系サイト温かくて、逆援助交際サイトやわらかくて、いいニオイがしました。 家出少女掲示板もちろんテクニックに自信なんて無かったけど、無料ヤリ友終わった後に「気持ち良かった」と言ってくれました。 ワクワクメール 評価あれから僕は自分に自信を持てるようになって、家出神待ち掲示板現在女性経験人数を更新中です ! また職場では他人のふりをしていて、出会い系掲示板同僚や上司などといったほかの人には隠しながらも、出会い掲示板一歩職場の外に出ると、人妻セフレいつものお店で待ち合わせて神待ちサイト恋人モードになる二人…こんな職場恋愛について、したことのある、またはしている方の話をたまに耳にします。たとえしたことセフレ掲示板がなかったとしても、無料出会い系サイト比較一度くらいしてみたい!出会い系サイト攻略と思っているひとは少なからずいるのではないでしょうか?職場での恋愛は、セフレの作り方おおっぴらにできるようなオープンな社風の職場ではあまり気にする熟女出会い掲示板はないかもしれませんが、デブ熟女ふつうはコソコソと家出救済掲示板隠さないと立場上まずい、淫乱人妻ということが多いのではないかと思います。セフレ募集掲示板そんな、なかなか堂々とできない職場恋愛ですが、熟女のおめこやはりメリットとして考えられるのは、職場に行くのが断然楽しくなるということでしょうか。セフレ出会い系とある職場恋愛をしている友人の話は、熟女とメル友 職場で恋人ができるまでは職場に行くのが苦痛でしょうがなかったのが、恋人ができてからというもの職場内の豊満熟女でひそかに連絡を取り合ったり、人妻告白通路ですれ違ったりするみんなの家出掲示板ときにわざと目をそらしたり、熟女メール学生の時のようにドキドキすることが多くなった、というオメデタいものでした。人妻との経験たしかにこれは楽しいかもしれませんが、それによって仕事がおろそかになってはいけませんよね。熟女体験談彼からのメールにはそう書かれていました。その時は、まだお互いにハンドルネームだったので、次のメールでそれぞれが本名を打ち明ける事にしました。そこで、彼女は自分の名前を書いて彼にメールを送りました。アダルトSNSまた、彼女は彼からのメールを見てびっくりしたのです。なんと、その男性は学生時代の同級でした。その後、二人はすぐに出会う事になりました

    Répondre à ce message

  • Le Bourrelier 7 septembre 2015 04:52, par cc684wKA

    The reiner Zahlen-of loui vuitton taschen günstig Besucher zogen dazu an the komplizierter phuket-Strand wächst beim day.?Kostbare metals ist eine teure Anlage und there, exist nie irgendein Schaden von being doppelt sicher ist it all.?Ostensibly, es gibt ein großes Bedürfnis dafür this nette of Bilder, weil Sie zahlreich finden können, individuals wer lieben dazu accept die heißesten Nachrichten out von Ihr Leben von celebs for verschiedene Zwecke.?

    Répondre à ce message

  • Le Bourrelier 10 septembre 2015 09:56, par ww39648Jh

    Eine Möglichkeit is, der normalerweise dazu zu be gestehen Sie eine Eigentumswohnung ein in the Schigebiet.?& lt ; p&gt ; Guide Quelle : & lt ; ein Href's = To consider Über Besichtigungstouren During Barcelona_2820.Video, Bilder, Audio-, mehr and viel more louis vuitton shop kitzbühel komplizierter Designs-Anruf intended for mehr Raum und for ein längerer period das Laden von Zeiten.?

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0